426 messages   
Vous devez saisir des informations valides
fred Los Angeles
Bonjour Kito
Comme beaucoup je te suis de puis tres longtemps, avec tout ces partages video photos interviews c est un peu comme si je te connais. je suis architecte navale a Los angeles, meme les USA te suivent. tout tes temoignages de ta vie en mer , galeres, bon moment, course, philosophie, ton approche de la vie est un reel plaisir et une grande source d inspiration pour moi, je fais aussi de le course au large entre LA et hawaii mais en double, nous ne sommes pas dans la meme categorie evidemment , mais je suis toujours impressione par ta maniere d approcher les evenements et reussir a prendre cette distance avec philosophie et l integrer dans le contexte de la vie, alors que le manque de sommeil d alimentation etc.. rendent tout encore plus dure.... c est une belle lecon de vie que tu donnes a chaque fois, je suis toujours bluffe par ta serenite. ce melange de la course et de reflexion. humour rendent tes videos superbe, je les regarde toutes avec passion oui tu es le premier sur lequel je clique pour t ecouter, et la je partage ta tristesse , et je suis comme beaucoup de tout coeur avec toi pour la suite. la seule chose que je puisse faire de la californie est de t envoyer ce message d amities et de support moral, te dire simplement que tu degages beaucoup de force et d admiration. on a tous des coups de mous dans la vie mais ta maniere et ton approche sont pour moi ecole . Bravo kito , 10 ans que je te suis ne t arretes pas . tu nous fais rever ici.
Fred
Noel sailor
Bravo Kito pour ce que tu as réussi.
Oui bien sûr, tu as réussi quelque chose. OK, pas tout, mais plus que beaucoup.
Critère principal: tu es encore là... Donc tu peux choisir de repartir, sur ça ou autre chose.
Nous on t'aime pareil.
Bon retour. Et bonne année à suivre.
Noël. de P.C.
Hans Kampers
Bonjour Kito,
Nous sommes a PC avec notre voilier et mon Français n'est pas " super bien". J'ai suivi votre adventure naturellement sur internet et Facebook. Comme avec tout votre supporteurs je suis tombé de ma chaise quand tu a frappée quelque chose et citais nécessaire de quitté encore votre voilier. Je reste toujours un grand supporter de toi. Et peut-être ilya un quatrième fois pour le vendee globe en 2020? Bonne année pour toi et ton equipe et tous qui tu aime. Salut et a bientôt a PC
Hans Kampers
jean-luc
salut kito
un beau parcours qui j'espère ne s’arrêtera pas la! mais avec ton courage j'ai confiance en toi pour un nouveau départ ,pour d'autre courses!à bientôt sur les flots!et a port Camargue!
un plaisancier anonyme!
Tinseau François
Alors que vous aviez précédemment subies des avaries dues à la malchance, ce Vendée globe s'annonçait bien, avec un excellent bateau, et voila que la malchance s'acharne à nouveau ! A quand un dispositif permettant de voir ce qui se passe devant sous l'eau ? cela mettrait tous les compétiteurs sur un même pied d'égalité.
Vous êtes un marin d'exception ; bon courage à vous
avec toute ma sympathie
François
anquetil
Bonjour et encore merci pour tout, pour votre courage à ne jamais renoncer, pour votre façon de nous faire partager votre passion, pour votre simplicité, pour votre humanité.
Je suis un passionné de voile, de mer et de marins (homme et femmes).
Vous me donnez du courage, de l'envie et beaucoup de positif dans les moments difficiles de ma petite vie , alors encore merci.
Au plaisir un jour de pouvoir vous saluer.

Très cordialement

Yannick
Dorival Gerard
Cher Kito
Je te réécris à nouveau, mettant à profit ton "temps calme", sans doute trop long !
Ton avenir doit être débarrassé autant que possible des malheurs conjoncturels du passé et des aléas survenus à ton insu.
Tu devrais être bien accueilli à la Reunion,mon deuxième "pays", ou vit et travaille mon fils.
Je ne sais si la dérive possible vers les Kerguelen de ton bateau reste d'actualité. Ce serait une aubaine dans l'adversité.
Comme tu le sais, la Gazette de Montpellier t'a consacré un bel article et une première page: tu resteras longtemps reconnu parmi les tiens, ici, dans ton port d'attache élargi.
Au plaisir de te revoir, lorsque tu auras pu remettre à plat les conséquences de cette belle mais dramatique aventure.
Dorian
Salut Kito!

Meme si, bien sur, les temps sont triste et les nouvelles mauvaises. J'ai envie de t'encourager a continuer et j'ai envie de te remercier pour ce que tu as deja fait et pour les qualitées humaines que tu nous exposes jour apres jour. Tu nous a montré ta résilience face aux problemes meme si parfois ceux ci sont insurmontable.
Et je crois que tes partenaires ne sont pas dupes! Ils se mettent au niveau du marin et de l'homme. Merci Bastide et Otio de continuer a soutenir le plus grand navigateur de tout l'etang.

En esperant te revoir bientot naviguer dans la mer du sud qui te sera toujours acceuillante.

En esperant un jour peu etre dans 4 ans, entendre la suite des aventures de Seraphin.

Plus que jamais fier et admirateur de tes aventures.

Merci pour tout ce que tu as fait et tout ce que tu vas faire
Amaiur Alfaro
Courage à toi Kito. C'est ainsi et tu n'y peux rien,... sauf que tu vas manquer sérieusement pour la suite de ce Vendée 2016. Bon retour...pour de nouvelles aventures, on espère, on y croit :) Récupère bien. Amaiur et Gaëlle
Jean-Paul Romarin
Bonjour Kito
Voilà quelques jours que tu as dû laisser ton bateau en plein océan. En tant que plaisancier, j'imagine un peu la déception, la colère après tant d'efforts et une belle course. Nous y avons tous cru. Tu restes admirable pour ce parcours et ta réaction face à cette infortune.
Et surtout, ne la boucle pas ! continue à nous faire rêver, à nous raconter une histoire et à nous régaler de ton humour.
Remerciements particuliers à toi qui nous a permis d'utiliser ton image et ton parcours pour la campagne Moi(s) sans tabac (photos et interview la veille du convoyage, un très bon moment). Les résultats à l'issue de ce mois de novembre : 180 000 candidats au sevrage, dont 17 000 en Occitanie. Un beau résultat auquel tu n'es pas étranger. Encore merci.
A bientôt sur les pontons de Port Camargue. En photo, la balise, au cas où...
Jean-Paul